Nous pensions tous que Koffi de Brazza avait gagné le procès en bonne et due forme selon les règles de l’art, mais à notre grande surprise, l’avocat de Monsieur Koffi Olomide a fait une sortie dans une vidéo circulant sur les réseaux pour affirmer le contraire en ces termes :

« Je suis maître Éric Yvon IBOUANGA, avocat de Monsieur Koffi Olomide. Je suis surpris d’apprendre sur les réseaux que Koffi de Brazza a gagné le procès qui l’oppose à mon client monsieur Koffi Olomide, ce qui est totalement faux. Koffi de Brazza n’a pas gagné le procès, le juge des référés saisi ne s’est pas prononcé sur la question qui lui a été soumise pourtant celle-ci relève de ses compétences. Nous estimons que c’est un deni de justice, nous avons relevé appel, l’affaire sera de nouveau jugée à la cour d’appel »

Maître Éric Yvon IBOUANGA

On comprend bien en ces termes que l’affaire Koffi de Brazza est très très très loin d’être terminée, contrairement à ce que prétendent ses avocats.

Pour comprendre les propos de l’avocat de M. Koffi Olomidé, nous allons définir quelques termes juridiques employés par ce dernier.

– Juge des référés : Le juge des référés statue (prend une décision) en urgence pour protéger un droit ou une liberté dans le cadre d’un conflit. Vous comprenez par là que ce juge a été saisi par l’équipe de Koffi Olomide pour trouver en urgence une solution contre Koffi de Brazza afin qu’il arrête de parodier Koffi Olomide comme il le fait.

Et il faut noter que le juge des référés ne peut rendre que des décisions provisoires. C’est-à-dire que même s’il a tranché en faveur de Koffi de Brazza, ce dernier ne peut pas se déclarer vainqueur puisqu’un procès doit avoir lieu pour trancher définitivement l’affaire.

– Un déni de justice : c’est le refus d’un tribunal de juger. Le déni de justice constitue une atteinte à un droit fondamental.

Par là, on comprend que le juge des référés saisi en l’espèce pour rendre un jugement (provisoire) a refusé de juger de l’affaire. Donc on ne peut pas prétendre à une victoire de Monsieur Koffi de Brazza puisqu’aucun jugement n’a été fait.

Ce qui signifie que dans les prochains jours, Monsieur Koffi de Brazza et son équipe d’avocats se retrouveront encore une fois de plus devant les tribunaux.