Makhalba Malecheck, de son vrai nom Elion-Nkou Serge-Junior, est un rappeur et l’un des piliers du rap congolais connu pour ses textes puissants en lingala.

Makhalba Malecheck



Il est annoncé pour un concert ce samedi 16 septembre 2023 à l’esplanade du palais des congrès de Brazzaville, concert qui se veut être un concert de réconciliation entre les deux géants du rap congolais : Biz Ice et Makhalba Malecheck.

Pourtant connu pour être en conflit avec tout le monde dans le « GAME » comme les fans appellent affectueusement ce mouvement, d’autant plus que Makhalba Malecheck s’en prend continuellement à ses concurrents à travers ses punchlines provocateurs. Mais, cela ne l’a pourtant pas empêché de bénéficier d’un soutien considérable de la part de son éternel rival BIZ ICE MOSAKOLI.

Un soutien qui n’a pas tardé à faire réagir les fans des deux artistes ainsi que tous les amateurs de rap congolais.

Si certains saluent cette réconciliation, symbole d’unité dans le rap, d’autres en revanche ne la voient pas d’un bon oeil car ils pensent que cela rendrait le GAME ennuyant.

Biz Ice Mossakoli

Tout commence par une publication Facebook de Biz Ice s’adressant à ses fans :

<<Pour l’amour et la prospérité de la musique congolaise 🇨🇬
J’invite les Sénateurs à être présents ce 16 septembre à 16 heures à l’esplanade du Palais des Congrès pour le concert de Makhalba Malecheck>>

Suivi d’une réaction de Makhalba dans les commentaires :

<<Merci MOSSAKOLI>>.

Après cet échange qu’on pourrait qualifier de « sentimental » entre les deux artistes, s’en ai suivi une affiche annonçant l’artiste Biz ice comme invité à ce concert du 16 septembre, ce qui a encore une fois suscité plusieurs réactions de la part des fans.



Plusieurs questions pendent des lèvres des fans, est-ce une véritable réconciliation entre les deux artistes? Faut-il s’attendre à de futures collaborations ?

Est-ce juste une parenthèse créée entre les deux artistes pour affronter cette scène (esplanade du palais des congrès) qui ne semble pas être facile à remplir ?

À suivre…