J’admire beaucoup ce que fait Paterne Maestro, c’est un bon stratège.

A travers un récent freestyle publié sur sa page Facebook, on peut l’ecouter dire : Ya Jean akomi koteka ba bics atiki mombongo yaba clopes (Ya Jean est maintenant vendeur de stylos il a abandonné le commerce des cigarettes🚬)

C’est un message très très très très important.

Vous le savez certainement, à travers Ya Jean Sekoumouda, Paterne Maestro a vraiment fait le marketing de la cigarette 🚬 ces dernières semaines. Si on était dans un pays sérieux où les directeurs marketing étaient tout aussi sérieux, ils seraient tous les deux devenus ambassadeurs d’une marque de cigarettes, mais hélas !

Ayant peut être compris qu’il faisait la promotion d’un produit très nocif pour la santé (les cigarettes) alors il a transformé le vendeur de cigarettes en vendeur de bics (stylos), objet symbolisant l’éducation et la réussite.

Et la transition est tellement bien faite qu’on ne se rend pas compte de la stratégie qui la sous-tend.

Bravo Paterne Maestro !